La Rencontre Nationale des Anciens Elèves lasalliens du samedi 19 janvier 2019


1. Programme de la journée

Matinée de 10h00 à 12h30
  • Introduction par Aymeric
  • Temps de recueillement par Frère Claude
  • Travaux de réflexion : Quelles missions pour la Fédération demain ?
  • Déjeuner

    Après-midi de 14h00 à 16h30
  • Projet lasallien de l'année
  • Assemblée Générale
  • Point sur le Tricentenaire du décès de Saint Jean-Baptiste de La Salle
  • Présentation du livre "Mes racines et mes zèles" de Alain Solassol

  • 2. Temps de recueillement

    Aymeric DEZOBRY donne la parole au Frère Claude Reinhardt pour un temps de recueillement.

    Dans le cadre de Tricentenaire, Frère Claude revient sur les grandes étapes de la vie de Saint Jean-Baptiste de La Salle.

    Le slogan de Tricentenaire : un coeur, un engagement, une vie.

    Rappelons le contexte de la ville de Reims au XVIIème siècle : ville royale, très catholique avec de nombreux couvents, églises et autres oeuvres de charité (hôtel-Dieu), aspect froid des habitants.

    Saint Jean-Baptiste de La Salle avait-il du coeur ?

    Saint Jean-Baptiste de La Salle avait un coeur qui a fait preuve d'une grande sensibilité aux grands moments de sa vie :
  • Un coeur d'enfant marquée par la foi et la piété, collège des "bons enfants", prière à la cathédrale... Coeur qui accueille l'appel à une vocation au sacerdotale.
  • Un coeur qui répond à l'appel. Il étudie à St Sulpice et à la Sorbonne 1670
  • Un coeur sensible aux réalités familiales, même si elles contredisent son plan d'études :1671 - décès de sa mère Nicole Moët en 1671 - décès de son père Louis de La Salle en 1672 - tuteur de ses frères et soeurs.
  • Un coeur sensible aux relations amicales comme Nicolas Rolland, son conseiller spirituel. A la mort de ce dernier, il se charge de l’animation spirituelle des sœurs.
  • Un coeur sensible aux rencontres d'autres personnes : 1679 - en particulier celle d’Adrien Niels qui lui ouvre les yeux sur la réalité sociale du moment et la situation de certains enfants pauvres.
  • Un coeur pour les maîtres, puis les premiers Frères : 1681. Il loge les Frères chez lui :1684, - regroupe les maîtres rue Neuve - nom de Frères, habit etc....
  • Un coeur sensible à la réalité des Frères : il revient, après une retraite à Parménie, avec un style de communication envers les Frères qui peut nous inspirer :
    - Il voyage pour visiter les communautés et s’entretenir avec le personnel.
    - Il écrit des lettres personnelles avec des encouragements, des exhortations.
    - Il consulte les membres de son institut.
    - En 1717, il pense à sa succession, consulte, envoie son collaborateur auprès des communautés. Une assemblée générale va élire le successeur de Saint Jean-Baptiste de la Salle : Frère Barthélémy.

  • Nous pouvons nous en inspirer dans nos actions.

    3. Les actions lancées en 2018 par la Fédération


    Aymeric lance la journée en reprenant les objectifs que nous nous étions fixés en janvier 2018.
  • Avoir des étudiants aux rencontres lasalliennes de 2019. C’est chose faite avec la présence de trois étudiantes de Unilasalle.
  • Continuer de faire travailler la Fédération aux côtés des services du réseau.
  • Faire un premier bilan de l’intérêt du bureau mixte élève-anviens élèves : le BDEA
  • Avoir à nos côtés le 1er Lauréat du concours du meilleur projet Lasallien de l’année. Nous l’avons !
  • Développer de nouveaux éléments de communication (Un flyer était prévu pour présenter la Fédération, mais non imprimé car nous avons retravaillé les objectifs de la Fédération).
  • Une page dédiée aux anciens élèves et la Fédération sur le site Lasallefrance.fr. C’est fait !

  • 4. Quelles missions pour la Fédération demain ?

    Quelles missions la Fédération doit-elle porter ? Correspondent-ils bien aux besoins et aux attentes du réseau lasallien et des associations d’anciens élèves ?

    Pour répondre à cette question, Aymeric s’appuie sur un document intitulé « les 18 travaux de la Fédération ». Il a été rédigé par la Fédération et présente l’ensemble des missions qu’elle porte et celles qu’elle serait susceptible de porter. Ce document a été partagé avec les frères assesseurs et les membres du comité campus Lasalle fin 2018. En effet la Fédération ne doit pas avancer seule dans sa réflexion. Cette démarche a permis de les classer par ordre décroissant de priorité.

    Les 18 travaux sont le fruit d’observations lors des moments forts du réseau Lasallien lors desquels la Fédération représente les anciens élèves (réunions Campus Lasalle, week-end de fraternité, AMEL (Assemblée de la Mission Educative Lasallienne en juillet 2018, visites d’établissements à Lyon, Quimper, Igny, etc..).

    Vous trouverez le document complet en cliquant ici :

    En voici une synthèse :
  • Parenthèse sur l’évolution de l’engagement.

    Réflexion réalisée à partir d’un extrait de Le passage du témoin du philosophe Jean-Philippe Pierron. Vous le retrouverez dans l’annexe des 18 travaux de la fédération.

    La notion d’engagement a muté lors des 40 dernières années. S’il était d’avantage inscrit dans la durée et encadré par de grandes institutions (Eglise, l’armée, les écoles), il devient chez les nouvelles générations de plus en plus éphémères, intéressé et instinctif. La bonne nouvelle est que l’engagement reste présent chez chacun d’entre nous, y compris chez les plus jeunes. Les leviers pour les activer sont simplement différents.

    Nos associations d’anciens élèves ont subi cette mutation avec un désengagement des anciens élèves de leurs écoles (baisse des cotisations, baisse de fréquentation aux réunions).

    Forte de ce constat, la fédération change sa façon de procéder. C’est la raison pour laquelle elle proposera désormais d’avantage des missions ponctuelles et bien cadrées et tenter ainsi d’impliquer les nouvelles générations à ses côtés.

    Un débat se lance :
  • Les étudiantes de Unilasalle Beauvais se retrouvent bien dans ce constat. Pour elles, l'engagement doit être utile. Il faut investir ses forces dans quelque chose de concret.
  • Frère Jacques Goulard (assesseur de la région Ouest) confirme que c'est très général dans notre société qui est devenue très instable.
  • Bertrand Barrieu (conseiller de la Fédération, anciens des Francs Bourgeois) ajoute qu'une valorisation d’un engagement associatif dans un parcours professionnel peut être une opportunité. On ne s'engage plus en association, mais pour une action. Le saucissonnage des tâches d'un événement rend plus facile cet engagement.
  • Rémy Mallet (conseiller de la Fédération, anciens du Loquidy, Nantes) dit que nous devons commencer à transmettre l’esprit lasallien dès la scolarité.
  • Jean-Marie Ballenghien (adjoint laïc du Frère Visiteur) dit que nous devons porter notre réflexion en faisant attention aux différents collectifs auxquels nous nous adressons. C'est une difficulté supplémentaire. Nos associations ne sont pas conçues comme cela à l'origine.
  • Olivier Collet (vice-président de la Fédération, anciens des Valenciennes) ajoute qu'il faut penser aux jeunes, mais aussi à la génération 30-60 ans, que nous voyons peu dans nos associations. Comment peuvent-ils s'engager ?
  • Il faut faire vivre aux élèves des événements forts avec des moments forts qui enrichiront leur « expérience élève / étudiant » et leur donneront envie de s’engager ensuite sur des projets concrets et ponctuels.

  • Présentation des 18 travaux

    Ces travaux, au nombre total de 18, ont auparavant été présentés à 2 occasions :
    - Aux Frères assesseurs régionaux par Frère Claude.
    Les 3 missions qui leur sont apparues comme prioritaires sont dans l’ordre décroissant d’intérêt :
    1. Susciter des vocations d’éducateurs chez les anciens élèves.
    2. Etudier la possibilité de proposer des missions d’engagements aux élèves ou jeunes anciens élèves.
    3. Rechercher des compétences pour les conseils d’administrations/Ogec des établissements
    - Aux membres du comité Campus lasalle le 26 novembre 2018
    Les 3 missions leur sont apparues comme prioritaires sont dans l’ordre décroissant d’intérêt :
    1. Proposer un outil de gestion de base de données qui aiderait les établissements à structurer le lien avec leur réseau d’anciens élèves.
    2. Faire une étude sur le potentiel de LinkedIn
    3. Rechercher des compétences pour les conseils d’administrations/Ogec des établissements
    Remarques sur les hiérarchisations :
  • L’approche de ces deux groupes est complémentaire.
  • 5 missions pour la fédération ressortent de ce travail de hiérarchisation, dont une commune aux 2 groupes.
  • En plus de ces nouveaux objectifs, la fédération continuera les missions déjà en place :
  • Diffuser des informations du réseau Lasallien via une newsletter.
  • Diffuser des informations du réseau Lasallien via la page Facebook de la fédération.
  • Suivre et animer les associations d’anciens élèves en régions en désignant des membres du conseil fédéral comme responsable d’une des régions, et en encourageant l’organisation de réunions inter-amicales dans ces régions.
  • Organiser le concours du meilleur projet Lasallien
  • Avoir un représentant de la Fédération aux réunions du comité campus Lasalle et contribuer aux réflexions.
  • Organiser chaque année les rencontres Lasalliennes (invitation envoyée à toutes les associations d’anciens élèves pour l’Assemblée générale de la fédération et traiter de thématiques transversales à toutes les associations).
  • Continuer la réflexion avec le Frère Aidan Kilty (responsable de la région Europe - Méditerranée RELEM) et les autres fédérations d’anciens élèves lasalliens en Europe sur la formation avec les leaders Lasalliens dont la première édition est prévue en novembre 2020.
    - Idée : faire émerger de nouveaux responsables anciens élèves
    - Importance soulignée par J. Chapuis de ces moments vécus entre personnes de cultures différentes, dynamisme.
    - Sensibilisation au charisme lasallien
  • La Fédération se tient à disposition du réseau La Salle pour contribuer à l’organisation d’un évènement dans lequel la présence des anciens élèves fait sens, par exemple :
    - Evénements inter-établissements : exemple de la coupe d’éloquence pour lycéens dans la région Paris Normandie (lancé par les Francs Bourgeois) ; concours d’orthographe à Grenoble, relayée par émission sur France 3.
    Voir l'article

    - Besoin de formaliser les méthodes d’organisation de ces événements
    - Réunions inter-amicales : proposer du contenu, ce qui relève du rôle des conseillers fédéraux (mission 17) ; équilibre à trouver dans ces événements entre amitié à créer, renforcer et célébrer – et la mission lasallienne à soutenir
    - Qui prend l’initiative de ces rencontres ? Tout le monde peut être créatif ; toujours veiller à la mise en lien avec les établissements (trouver une cohérence avec les établissements ; chercher le bien commun pour aujourd’hui)
  • Enfin voici les points que nous laissons en suspens et sur lequel nous pourrons revenir plus tard :
  • Etude sur les levées de fonds des établissements auprès de leur réseau d’anciens élèves.
  • Créer une boite à outil pour la création et animation des associations d’anciens élèves.
  • Promouvoir et faciliter des évènements inter-établissements
  • Mise en place d’une plateforme de Coaching et Mentoring
  • Réflexion sur la place des anciens élèves au sein des Fraternités lasalliennes.
  • Commentaires de l'assistance :
  • Jean Chapuis (services de la Tutelle) au sujet de l’Outil de gestion de bases de données

    On a besoin de tracer l’avenir professionnel des élèves, en particulier ceux des établissements Campus Lasalle (eneignement supérieur lasa llien); on souhaite les impliquer sous différentes formes ; cette démarche structure la relation avec les anciens élèves (sollicitation régulière des anciens élèves : forum de l’emploi, orientation, soutien de jeunes… kit de montage d’une association).

  • Susciter des vocations d’éducateurs chez les anciens élèves
    - A Lyon, appel des parents d’élèves pour participer à des informations sur le métier d’enseignants.
    - Mise en évidence du souvenir d’un professeur auquel les anciens élèves sont attachés.
    - Pourquoi pas susciter des vocations de frères ? Parlons-en explicitement.
    - Cible particulière : les jeunes anciens ; besoin de dispositif pour accompagner un discernement.
    - Intérêt de la transmission.
  • Proposer des missions d’engagement aux élèves ou jeunes anciens élèves

    Des missions sont déjà proposées dans cet esprit. Voir avec Fabrice Deroissin : projets d’été (SEMIL) et le service de solidarité à Rome (volontariat international lasallien).

  • Echange sur le sujet des Fraternités éducatives La salle

    Les anciens élèves n’ont pas officiellement de place au sein des fraternités des établissements. Il y a toutefois plusieurs d’exemples d’anciens élèves, véritables acteurs de leur établissement, qui se sont vu proposés une place au sein d’une fraternité. Les situations sont très différentes selon les lieux.

    - Autres idées de travaux suggérées par la Tutelle lasallienne :
    - Importance des relations entre amicales-chefs d’établissement
    - Méthode et boite à outil pour créer et relancer une amicale
  • Lire le diaporama des 18 missions de la Fédération, les commentaires et le bilan

    5. Election du meilleur projet lasallien de l'année 2018

    Aymeric réalise un sondage à main levé. Constat : certains n'étaient pas au courant qu'il y avait un concours. Nous devrons nous améliorer dans la communication de l’évènement.

    Les objectifs du concours sont rappelés :
  • Détecter et faire la promotion d’initiatives remarquables autour du thème de l’éducation.
  • Créer du lien et de l’émulation entre les associations d’anciens élèves autour d’un projet fédérateur.
  • Cette initiative portée par un élève ou ancien élève d’un établissement Lasallien, doit répondre aux critères suivants :
  • Mobiliser des énergies pour l’accès à l’éducation et /ou à l’insertion des jeunes, en France ou à l’étranger : « pour que l’école aille bien ».
  • Promouvoir des valeurs Lasalliennes : Foi, Service, Fraternité

  • Lire le diaporama sur les divers projets et les commentaire du jury


    Le projet gagnant "Handi'ferme"
    Trois étudiantes, élèves en agriculture de UNILASALLE Beauvais et membre de l'association "Vach'expo , nous présentent leur projet : Hand'ferme

    Une vidéo est projetée :

    Voir la vidéo


    Handi'ferme existe depuis 15 années et a trois pôles d'activités :
    - Handi'ferme
    - Visite et formations autour de la témétique de l'élevage
    - Trophée national des lycées agricoles au salon de l'agriculture
    Lire le diaporama "Vach'expo"

    Qu'est-ce que "Handi'ferme" ?

    Handi'ferme a 4 ans. Le projet consiste à accueillir sur la ferme de l’école des jeunes en situation de handicap, en particulier des enfants sourds et malentendants.
    Ainsi les enfants sont mis au contact des animaux, assistent aux travaux de la ferme (traite et alimentation) et sont emmenés au salon de l’agriculture. La remise du prix

    Le prix de 500 euros servira à financer l’accueil de nouveaux enfants pour l’année 2019 (frais de déplacement, restauration).

    Edition du concours 2019

    Pour la deuxième édition du concours, il est évoqué l’option de créer deux prix : le meilleur projet des écoles collèges/lycées et le meilleur des écoles post bac, pour tenir compte des différences d’âge. Le sujet sera débattu par le conseil de la Fédération.


    6. Présentation du livre de Alain Solassol



    Alain Solassol est un ancien élève des Frères, ancien président de la Fédération. Il a exercé son activité professionnelle au sein du réseau lasallien comme surveillant, professeur, responsable pédagogique, sous-directeur.

    En retraite depuis 3 années, poussé par ses enfants et encouragé par le réseau, Alain Solassol revisite, avec bonheur, les 50 années passées au sein de deux établissements lasalliens.

    C'est un récit autobiographique qui évoque ses années collège-lycée puis professionnelles aux cotés et avec les Frères, à Saint-Nicolas d'Issy-les-Moulineaux puis aux Francs-Bourgeois.

    C'est une minutieuse description de la vie quotidienne d'un pensionnaire à la fin des années cinquante-début des années soixante, illustrée par des souvenirs, des portraits et des récits cocasses, émouvants de ceux qui furent ses éducateurs et formateurs, puis plus tard ses collègues et référents, ainsi qu’un précieux témoignage d’un moment historique clé : le passage de l’école des Frères à l’école lasallienne portée par des laïcs.

    Ce livre est vendu 10€ au profit de l’amicale des Francs Bourgeois en vue de soutenir des projets EDDE et SEMIL.

    De quoi susciter d’autres vocations d’écrivains- témoins chez les anciens élèves ?


    7. Le Tricentenaire de la mort de Jean-Baptiste de La Salle

    Le programme des manifestations

    Frère Claude nous présente le programme

    Voir le programme

    Quelques dates :
  • 2 février 2019 : Messe à Saint Sulpice
  • 5-7 avril 2019 : Messe le 6 à Rouen ; présentation de la nouvelle biographie
  • 30 avril 2019 : messe à Reims à 6h30
  • 26 mai 2019 : messe télévisée (jour du seigneur) en la chapelle de Buzenval
  • Contribution des anciens élèves au Tricentenaire :
  • Un livre sur les 4 dernières années de la vie de Jean-Baptiste de La Salle à Rouen écrit par un ancien élève de Rouen.

    Pour le commander en ligne


  • Nouvelle icône de Saint Jean-Baptiste de La Salle.
  • L’icone a été "écrite" par un ancien élève d’Unilasalle Beauvais, Gabriel De Lépinau envoyé comme prêtre à Madagascar par les MEP (Missions étrangères de Paris). Notons également la contribution de Ian Knowles, directeur de l’école d'iconographie de Bethleem.
  • L'icône sera dévoilée lors d'une messe de Rouen ou Reims. Elle sera déclinée en posters et en petites images. Et pourquoi pas en timbre ?




  • Parcours du Tricentenaire rémois
    Au nom de la Fédération, Claude Hilico a préparé des documents sur le parcours lasallien rémois. C'est une visite du Reims lasallien, à pied, d'une durée de 2 heures. Ces documents sont de plusieurs sortes en fonction des visiteurs :
  • Pour les visiteurs ayant accès à une application de lecture de QR-codes pour smartphone et tablette, 4 fiches ont été réalisées en français, anglais, espagnol et allemand. Quand le visiteur flashera le QR-code, il aura accès à l'explication de l'étape via le site internet de l'association des anciens élèves de Reims.

    Voir la version française

  • Pour les visiteurs n'ayant pas accès à internet, 3 fascicules en français, anglais et espagnol seront distribués aux visiteurs. Ces fascicules donneront, sous forme papier, les explications des étapes du parcours.

    Voir la version française

  • Pour les visiteurs ayant uniquement internet sur leur smartphone et tablette, une carte de visite avec un lien vers le site de l'association des anciens élèves de Reims sera donnée.
  • Il existe aussi des parcours lasalliens à Rouen et Paris.

  • 8. Conclusion de la journée

    Nous repartons tous de cette journée à Paris avec des missions dans nos associations respectives :
  • Remonter avant Juin à la fédération un projet éligible à l’élection du meilleur projet lasallien de l’année. 600 € euros pour le 1er prix !
  • Identifier des jeunes engagés pour les inviter aux rencontres Lasalliennes de 2020.
  • Participer à un des groupes de travail qui seront montés autour des 5 missions prioritaires de la fédération.
  • Remonter les actualités de vos associations à la fédération


  • La prochaine rencontre nationale aura lieu le samedi 18 janvier 2020 (rue de Sèvres Paris)

    9. Toutes les photos de la journée en cliquant sur la photo ci-dessous.