La Rencontre Nationale des Anciens Elèves lasalliens du samedi 1 avril 2017



1. Ordre du jour : Participer à une association d'anciens élèves : un engagement qui fait sens


Olivier Collet nous présente le programme chargé de la dernière réunion en temps que président.


2. Temps de recueillement









Olivier Collet donne la parole au Frère Claude Reinhardt pour un temps de prière.











3. Participer à une association d'anciens élèves : un engagement qui fait sens

Olivier Collet introduit le thème de la journée.

Lors de notre rencontre nationale de l’année dernière, nous avions regardé un sondage sur les jeunes et l’engagement associatif : contrairement aux idées reçues, des jeunes sont attirés par l’engagement associatif, mais à la condition que celui-ci soit porteur de sens pour eux.

Et c’est devenu un lieu commun que de dire que notre époque déboussolée par les crises de différentes natures (économiques, sociales, politiques, familiales), la déchristianisation, la perte des repères traditionnels… est en quête de sens.


Sommes-nous dans nos associations créateurs de sens ? Savons-nous répondre à cette demande de nos contemporains ?

Le sens, ça veut dire la signification concrète d’un mot, d’une expression, d’un geste, d’un symbole…

Le sens, c’est aussi la direction indiquée, le but à atteindre, l’objectif, l’ « inaccessible étoile », comme le chantait Jacques Brel.

Beau symbole du sens que cette étoile, très souvent utilisée dans l’iconographie lasallienne : l’étoile « signum fidei », « signe de foi ». L’étoile qui guida les mages, en quête de sens et d’espoir, vers le tout jeune Jésus.

Alors, ce « sens », cette étoile, donnent un « sens à nos vies », les « recolorent », leur donnent une raison d’être, une source perpétuelle de renouvellement, une force que nous pouvons puiser quand nous en avons besoin.


Et nous ? Quelle est notre étoile ? Pourquoi nous engageons-nous dans nos associations lasalliennes ? Qu’est-ce qui nous motive ?


Je reprendrai le thème annuel de la pastorale dans nos établissements : « une rencontre, un déclic. »

C’est souvent une rencontre qui est à l’origine de notre engagement.

Pour de nombreuses générations, ça a été la rencontre avec les Frères des écoles chrétiennes. Avec des hommes tout simples qui donnaient tout à leurs écoles, à leurs élèves, avec un engagement sans bornes au service des jeunes. Ce fut pour eux une expérience qui les a marqué pour la vie.

La semaine dernière, lors de la rencontre inter-amicales de l’Ouest à Angers, le président de l’association de Rezé a eu ce cri du cœur : « je dois tout, absolument tout aux Frères ! A ces Frères quatre bras, qui m’ont tout appris ! »

Pour ma part, j’ai aussi en tête ces quelques mots que j’ai prononcé en juin dernier aux obsèques du Frère Pierre Debrabant, ancien directeur de Valenciennes, qui a patiemment fait construire ex nihilo un collège avec peu de moyens dans une ville en crise : « une extraordinaire aventure humaine et éducative, au service des enfants et des jeunes. »

Et même les générations actuelles d’élèves, qui n’ont pas connu les Frères dans les écoles, peuvent avoir conscience de vivre une expérience qui les marquera : l’an dernier, Tyffen et Yvain Clabault, jeunes anciens de Rouen, nous donnaient ce témoignage :

« Nous avons reçu un enseignement de qualité, un soutien réel qui n'est pas sans conséquence sur ce que nous sommes en ce jour. Et il serait des plus ingrat de le nier : ce que nous avons appris, ce que nous avons vécu alors, participe à notre définition. »

Cette rencontre, ce déclic sont à la source de notre engagement : nous avons envie de rendre une partie de ce que nous avons reçu, d’apporter notre petite pierre modeste à l’édifice éducatif construit.

Cette solidarité des anciens avec l’école lasallienne s’est concrétisée de longue date : à la fin du XIXe siècle, les amicales d’anciens élèves ont été créées partout en France à l’initiative des Frères pour soutenir l’œuvre éducative lasallienne, alors menacée par le monde politique du moment. Souvent, nos amicales ont contribué à l’entretien et au développement des écoles. Un vieux Frère me racontait ému, que jeune enseignant pendant la guerre, il avait participé à la création d’une école dans un quartier ouvrier de Tourcoing. Parfois, le matin, les Frères trouvaient un sac de charbon déposé anonymement à leur porte.

Aujourd’hui, nous avons à nouveau l’occasion d’apporter nos « sacs de charbon. » M. Touchagues nous en parlera tout à l’heure.

C’est pourquoi notre engagement dans nos associations fait sens, s’il s’articule autour de trois valeurs éminemment évangéliques : foi, fraternité, service.

  • Foi : nos associations accueillent aujourd’hui, dans un monde multiconfessionnel, des personnes de toutes religions et convictions. ET c’est heureux. Néanmoins, nous pouvons faire tous référence à la foi, c’est-à-dire l’adhésion à des valeurs qui nous dépassent et donnent un sens à notre vie. Et les Chrétiens doivent pouvoir trouver dans nos associations l’occasion d’un engagement baptismal, au service de l’Evangile.

  • Fraternité : « Aimez-vous les uns les autres », « voyez comme ils s’aiment » ! Dans nos associations, nous avons le souci de l’Autre, du développement des relations fraternelles et solidaires entre anciens élèves ; avec les élèves actuels, avec les acteurs de l’école lasallienne, enseignants, personnels OGEC, parents d’élèves…

  • Service : valeur également éminemment chrétienne et lasallienne : « Le plus grand parmi vous sera votre serviteur ». Dans nos associations, nous ne recherchons pas les honneurs, mais nous avons la volonté d’être utiles, à notre place, au service des écoles.

    Commençons maintenant la journée.

  • 4. Actualités de l'UMAEL



    Mickael Poitevin, président de l'UMAEL nous parle de son travail

    Par manque de disponibilités des membres du bureau, dispersés par tout le monde, l'UMAEL est restée silencieuse depuis le Congrès. Depuis le Congrès, le bureau s'est réuni deux fois :
  • à Rome pour faire connaissance
  • à Madagascar en novembre 2016 pendant les festivités (150ème anniversaire de la présence des Frères), avec la présence du Frère supérieur.
  • Une secretaire, Jennyfer Quintero-Beltran va travailler pour l'UMAEL. Elle réside au Mexique.
    Notre site Internet doit être recréé.
    Nous sommes présents sur les réseaux sociaux, sur Facebook et sur Twitter.
    Nous allons recentraliser l'UMAEL sur la France.
    Nous allons coopérer avec l'IALU (International Association of Lasallian Universities)
    Nous continuerons à soutenir le réseau LaSalle dans le monde, notamment auprès des jeunes en difficulté.


    5. Le réseau lasallien français

    Frère Claude Reinhardt nous explique les services de tutelle portés par les laïcs. (seulement 10 Frères en situation de salariés)
    Les soucis des Frères sont d'animer un corps stable composé de Frères et de laïcs qui porte les valeurs lasalliennes, d'où la création de la Fraternité Educative La Salle qui a pris la suite des équipes lasalliennes.
    Il est plus prudent de parler de tutelle lasallienne plutôt que "les Frères".
    Frère Claude explique le rôle des délégués de tutelle en région.
    Il souligne le rôle positif des anciens élèves au sein des OGEC des établissements. Il est important que les associations maintiennent un contact vivant dans les établissements.



    Voir le PowerPoint du réseau lasallien français

    6. L’année 2019 marque le 300ème anniversaire du décès de saint Jean-Baptiste de La Salle et l’année lasallienne des vocations


    CÉLÉBRATION DU TRICENTENAIRE DE LA MORT DE ST. JEAN-BAPTISTE DE LA SALLE, FONDATEUR DE L’INSTITUT DES FRÈRES DES ÉCOLES CHRÉTIENNES (1719-2019)

    En 2019, l’Institut des Frères des Écoles Chrétiennes et la Famille Lasallienne célébreront le 300e anniversaire de la mort de leur Fondateur, saint Jean-Baptiste de La Salle, saint patron des enseignants. L’Institut a désigné l´année 2019 « Année des vocations lasalliennes ». Dans toute l’Italie et dans le monde entier, des manifestations et des célébrations sont prévues pour honorer notre patrimoine commun de l’éducation humaine et chrétienne des jeunes et des pauvres et pour promouvoir la vocation au ministère de l’éducation. Depuis le 1er mars 2017, une vidéo est diffusée annonçant la célébration et le logo choisi pour cette année.

    Le pape François a dit une fois: «Nous sommes des pèlerins de la mort à la plénitude de la vie …». Suivant cette idée, le thème du tricentenaire : Un cœur, un engagement, une vie, représente la plénitude de la vie de De La Salle et la vitalité continue de la mission et de la vocation lasallienne dans 80 pays du monde.

    « Vous pouvez faire plusieurs miracles, et à votre égard et dans votre emploi: à votre égard, par une entière fidélité à la grâce, n’en laissant échapper aucun mouvement sans y correspondre; dans votre emploi, en touchant les cœurs des enfants libertins qui sont confiés à vos soins ». (J.B. De La Salle, Méditation 180,3,2).

    Voir le message du Frère supérieur général




    CALENDRIER POUR L’INSTITUT INTERNATIONAL

  • Une journée de début de l’année et une journée de fin de l’année lasallienne
  • Trois liturgies solennelles:
  • 7 avril 2019 : ROUEN, préparation famille lasallienne Rouen.
  • 30 avril 2019 : REIMS, préparation famille lasallienne Reims, + district, coordination Frère Claude Reinhardt.
  • 15 mai 2019 : ROME, Maison Généralice FSC.
  • En projet: un Congrès sur l’éducation lasallienne (Mexique ou Phillipines)

  • DISTRICT FRANCE
  • CORELA: publication d’une biographie de JBS, possible colloque.
  • Le Frère Visiteur va nommer un Frère et un Laïc pour coordonner les manifestations en France.
  • La Fédération va réfléchir à l'organisation d'un événement à l'occasion de ces 300 ans.

    7. Le réseau et les associations : démarches initiées par la Fédération cette année

    Olivier Collet insiste sur l'importance de renforcer les liens avec les acteurs du réseau :
  • Au niveau local entre l'association, le chef d'établissement et les différents acteurs éducatifs (enseignants, personnel OGEC, membres de l'OGEC).

  • Au niveau national entre la Fédération et les responsables de la "tutelle lasalliennes".
    Plusieurs échanges ont eu lieu cette année :
  • Rencontre entre Jean Chapuis et Olivier Collet
  • Préparation de documents expliquant aux délégués de tutelle et aux chefs d'établissement le rôle et l'intérêt des associations d'anciens élèves.
    Voir le document PowerPoint

  • Présentation du rôle des anciens élèves dans les établissements

    Voir le document PowerPoint à donner aux chefs d'établissement

    La Fédération vous suggère une action pratique et simple, à mettre en œuvre pour mieux faire connaître votre association :
  • Proposer à votre chef d'établissement de déposer, à l'accueil, une fiche de contact qui permet aux personnes de passage de prendre connaissance de l'existence de l'association des anciens élèves et de laisser leurs coordonnées. (Au Loquidy à Nantes, cette feuille a permis plusieurs contacts)
  • Voir le document sous Word à télécharger et à imprimer


  • Le réseau LaSalle a créé le label "Campus LaSalle" pour fédérer l'ensemble des établissements lasalliens proposant des formations d'enseignement supérieur

    Voir le document


    Dans le cadre de ce "Campus LaSalle", la dimension "Anciens Elèves" va jouer un rôle important. C'est une vraie opportunité de renouvellement pour nos associations.

  • 8. Aider le réseau : le mécénat

    Laurent Touchages, responsable de développement des ressources nous parle de la Fondation de La Salle.

    Reconnue d’utilité publique dès le jour de sa création, par décret du 18 juin 1973, la Fondation de La Salle a comme objet la gestion de toutes œuvres sociales, culturelles ou éducatives, la gestion de maisons d’accueil, de retraite ou de formation, la prise en charge des Frères âgés.

    Ses ressources proviennent de ses activités de gestion et de la générosité de son réseau d’Amis. Il est important pour ces derniers d’aider régulièrement la Fondation.

    La Fondation de La Salle est particulièrement engagée dans l’aide aux œuvres scolaires bénéficiant aux familles et enfants en difficulté :
  • ADOS (Lyon)
  • AJR (Reims)
  • Annexe Oscar Romero (Garges-les-Gonesse). Besoin de 2,5 millions d'euros pour rénover les locaux. A cette date, 800 000 euros ont été trouvés.
  • École de Saint-Laurent du Maroni (Guyane).Coût de l'école : environ 100 000 euros par an.
  • Etc...


  • La Fondation de La Salle soutient notamment, en France :
  • Les 40 communautés de Frères de Ecoles Chrétiennes dont leurs 9 maisons de retraites.

  • Des établissements du réseau des 124 œuvres lasalliennes d'éducation, implantées dans 112 communes :
  • enseignement primaire et secondaire
  • enseignement supérieur, internats et campus
  • centres de formation continue ou de séjours éducatifs
  • Des œuvres de solidarité : institutions d'aide à l'insertion, école pour décrocheurs, écoles de zones très défavorisées, antennes scolaires mobiles.

  • Le projet muséographique de l'Hôtel de La Salle à Reims, maison natale de saint Jean-Baptiste de La Salle.
  • Monsieur Touchages nous invite à parler largement, auprès de nos anciens élèves, de la nécessité de développer les ressources au service du réseau La salle et d'effectuer des dons. Les dons et legs peuvent être défiscalisés :
  • Pour les particuliers :
  • à 66% de l'impôt sur le revenu, dans la limite de 20% du revenu imposable
  • à 75% de l'impôt de solidarité sur la fortune, dans la limite de 50000 euros
  • Pour les entreprises :
  • à 60% dans la limite de 0,5% du chiffre d'affaire hors taxe.
  • Si le don effectué par l'entreprise excède ce plafond, elle peut reporter le reliquat de réduction sur les cinq années suivantes.




  • Cliquer pour faire un don

    9. Présentation de la COFAEC





    Nous accueillons Laurent Grégoire, président de la COFAEC (Confédération Française des Anciens Elèves de l'Enseignement Catholique.

    La COFAEC regroupe :
  • des Fédérations nationales congréganistes
  • des Udaec (Unions diocésaines ou interdiocésaines)
  • des Associations locales (non regroupées dans des Fédérations nationales congréganistes ou des Udaec)
  • des anciens élèves et amis de l'Enseignement Catholique non regroupés dans une amicale

  • Monsieur Grégoire rend hommage aux anciens élèves des Frères qui ont été à l'origine de la COFAEC, il y a 110 ans.


    Monsieur Grégoire nous donne une vision du poids des associations d'anciens élèves :
  • 1400 associations d'anciens élèves regroupant 2 à 3 millions de personnes.
  • Il s'agit du plus important mouvement d'inspiration catholique en France. Les associations accumulent les anciens élèves de toutes confessions et de toutes convictions. Néanmoins, elles constituent des lieux d'évangélisation. L'ancien élève doit être encouragé à agir pour la cité et pour l'église

  • Le rôle de la COFAEC est :
  • Exister au cas où l'école libre serait remise en cause en France
  • Faire vivre le réseau des associations en favorisant le partage des bonnes pratiques. Exemple sur Facebook, proposer aux jeunes
  • Une action concrète dans l'établissement (pastorale, aide à l'emploi, projets humanitaires...)
  • Participer au forum des métiers avec les parents d'élèves.

  • Le représenter au sein des différentes instances :
  • CODIEC : Comité Diocésain de l'Enseignement Catholique
  • CNEC : Comité National de l'Enseignement Catholique
  • Au sein de ces comités, les représentants des anciens élèves favorisent une ouverture des écoles vers la société.
  • Instances internationales :
  • Conseil de l'Europe
  • UNESCO
  • Laurent Grégoire nous donne une feuille reproduite ci-dessous

    La raison d'être des associations d'anciens élèves

    "Unir pour mieux agir"
    1. Pourquoi une association d'anciens élèves ?

  • Pour aider son établissement (ou d'autres s'il est fermé) à poursuivre sa tâche éducative :
  • Aide financière, apport d'expertise et de compétence (Gestion, fiscalité, juridique, immobilier), aide éducative (catéchèse, encadrement d'activités pédagogiques, culturelles, sportives), aide à l'entrée dans la vie active (orientation professionnelle, stages, emplois), aides pour la fête de l'établissement, pour les activités caritatives ...
  • Engagement au sein de la communauté éducative pour assumer avec les autres acteurs (direction, professeurs, parents) la responsabilité de la définition et de la mise en oeuvre du projet éducatif de l'établissement.
    "Mémoire de l'établissement", l'association aide à la pérénnité de son esprit ; elle ne cultive pas une nostalgie passéiste mais facilite au contraire son ouverture à la vie dans la société.
  • Pour prolonger les liens de camaraderie, développer la solidarité et la formation humaine et spirituelle des anciens élèves de l'établissement, en particulier pour les plus jeunes :
  • Assemblée, bulletin, annuaire, site internet, réunions de promotion services emploi ;
  • Conférences, messes anniversaires, pèlerinage, prières pour les vocations ;
  • Soutiens financiers aux projets humanitaires, caritatifs, culturels d'anciens élèves.

  • Pour rassembler les anciens élèves des différents établissements en vue de promouvoir le projet éducatif global de l'enseignement catholique, son évolution, l'innovation, ainsi que sa dimension diocésaine ou le projet de sa tradition congréganiste :
  • Participation aux instances, nationales, régionales, diocésaine, de l'enseignement catholique, aux réunions congréganistes, aux congrès nationaux et internationaux ;
  • Actions pour la défense de l'école libre et de l'enseignement catholique.
  • Pour témoigner et transmettre le message évangélique et ses valeurs dans une société pluriculturelle :
  • Prises de positions, mobilisation sur les questions d'actualité relatives à l'éducation, la famille, l'éthique, la foi, l'église, la doctrine sociale, en référence aux enseignements du magistère et des évêques.
  • Nombreux et partageant les mêmes convictions, nous pourrons plus que tout seul.

  • 2. Pourquoi adhérer à son association d'anciens élèves ?

  • Pour manifester sa reconnaissance à son établissement d'origine, son désir de voir poursuivre l'éducation dispensée et les valeurs transmises et son soutien à l'action de l'association au service de l'établissement ;
  • Pour permettre à l'association d'avoir les moyens financiers et humains de remplir sa mission et témoigner à ses responsables sa reconnaissance pour l'action qu'ils mènent ;
  • Pour soutenir l'Enseignement catholique, diocésain et congréganiste ;
  • Pour entretenir les liens de camaraderie et d'amitié et développer la solidarité, en cas de difficultés personnelles, familiales, professionnelles, sociales ;
  • Pour construire, animer ensemble et aider des projets dans les domaines humanitaires, caritatifs, culturels, sportifs ;
  • Pour se ressourcer spirituellement ensemble, dans l'esprit et la tradition de ses éducateurs.
  • La dimension communautaire d'une association répond, au même titre que la famille, l'école, l'église, la paroisse, au besoin de tout homme d'être accueilli, protégé, éduqué, aidé, et aimé. Ce qui lui permet de s'ouvrir à la dimension sociale de son être en relation avec les autres et, pour les Chrétiens, à la découverte du Dieu d'amour trinitaire, révélé en Jésus-Christ, inspirateur des relations entre les hommes.
    L'Homme, être de relation et d'amour, trouve sens à sa vie dans la fraternité et la solidarité.

    3. Pourquoi assumer des responsabilités dans une association d'anciens élèves ?

  • Pour servir et faire vivre l'association :
  • Sur le plan juridique : besoin de statuts et de responsables, assurer la représentation extérieure (établissement, Enseignement catholique, diocésain et congréganiste, structures d'anciens élèves) ;
  • Sur le plan matériel : s'occuper des locaux, secrétariat, fichier, annuaire, bulletin, internet, comptabilité, recherche de financements autres que les cotisations.
  • Pour organiser les activités associatives :
  • Assemblée Générale, réunions de promotions, visites, voyages ;
  • Avec des délégués de promotions, des responsables jeunes, une bonne délégation et répartition des tâches, éventuellement une Charte ou un projet de l'association.
  • Pour développer les actions auprès de l'établissement, en particulier dans le cadre du Conseil d'Etablissement, de l'Enseignement catholique, des anciens élèves, pour participer aux congrès nationaux et internationaux et prendre sa part à la mission pastorale et éducative de l'Eglise.

    Les structures ne sont rayonnantes que des personnes qui les animent et de l'esprit qui les inspire.


    Nous croyons à l'utilité de nos associations pour les établissements.
    Nous voulons mieux communiquer pour nous faire connaître et reconnaître.
    Nous demandons aux anciens élèves d'être, dans leurs associations, adhérents et aussi acteurs.

  • 10. Temps spirituel / Formation chrétienne


  • Temps spirituel par Frère Claude Reinhardt


    Ceux d’entre vous qui étaient présents aux AG des deux dernières années se souviendront peut-être que j’avais évoqué :
  • en 2015, des moments de l’histoire lasallienne pour repérer les qualités historiques des Frères comme groupe, comme société, afin que l’Institut puisse redémarrer ou repartir suite aux crises et aux expulsions.

  • en 2016, l’an dernier: des qualités que pourrait développer la Famille lasallienne dans son ensemble et les anciens élèves, et les parents en particulier, des attitudes contre-culturelles, dans la mesure où elles ne suivent pas les modes, les derniers cris, pour ne pas dire dans certains cas, les slogans et les comportements irréfléchis et parfois vulgaires transmis par les médias…

  • Et je proposais des réponses à 4 tendances de la société d’aujourd’hui :
  • Contre la vie solitaire, la fraternité !
  • Contre le groupe sur mesure, l’accueil de l’autre comme un frère/une sœur, fils et fille d’un même Père.
  • Contre la tête dans les nuages, les pieds sur terre et le temps pour (se) parler !
  • Contre le club fermé du troisième ou du quatrième âge, l’accueil de tous ceux et celles qui sont fiers de La Salle et veulent contribuer au rayonnement de son réseau, à la promotion de son projet par des relations humaines fraternelles !

  • Aujourd’hui, je voudrais continuer cette réflexion en mentionnant les qualités de relations et d’éducation qui constituent notre héritage et que nous devrions promouvoir dans l’enseignement catholique et dans tous nos milieux : famille, école, monde professionnel, vie associative… ce sont les qualités d’une certaine « culture catholique », et voilà pourquoi et comment j’emploie cette expression qui peut sembler datée :

    Article joint : Bergolgio, Ricordi salesiani. Voir l'article du Pape "Témoignage de son passage en tant qu'élèves dans un pensionnat salésien"

    Au-delà des similitudes que nous avons pu repérer entre ces souvenirs et les nôtres, retenons quelques qualités ou postures que nous devrions vivre plus et mieux :
  • une culture catholique sans imposition ni arrogance
  • une conduite morale qui s’apprend et s’acquière dans la vie quotidienne « accompagnée » par les adultes, non par les principes moraux proclamés par des personnes lointaines,
  • une culture faite de bienveillance pour les personnes (amabilité, entraide, politesse, sentiments d’amitié) et de signes (prière en commun, cadre matériel, repères identifiables dans une école ou une maison familiale… crucifix, icones, portraits, place de la Bible, signes des temps liturgiques, espaces, etc)
  • actes, actions et comportements sensés, c’est à dire qui ont un sens et qui ont du sens.

  • Devant un certain écroulement de la culture chrétienne autour de nous et dans beaucoup d’établissements, voilà quelques directions que nous pourrions essayer de suivre dans les mois qui viennent.

    Frère Claude Reinhardt
    Assesseur de la Fédération française des A.E.

  • 11. Les fusions inter-établissements et nos associations

  • Beauvais
    LaSalle Beauvais, école d'ingénieurs du réseau lasalliens dans le domaine de l'agriculture et de la géologie a fusionné, en 2016, avec l'ESITPA, école d'ingénieur semi-publique de Rouen.
    Le nouvel ensemble, nommé UNILASALLE, accueille 2500 étudiants sur deux Campus et deux Centre de recherche.
    Les deux associations d'ALUMNI (anciens élèves) ont fusionné en octoble 2016 et s'adressent à 14000 anciens élèves.
    Cette fusion est l'occasion de :
  • travailler à la fusion des bases de données
  • d'harmoniser les communications et les cotisations
  • de demander aux administrateurs plus d'implications. Un administrateur s'engage à consacrer du temps à l'association entre les réunions. Un système de groupe de travail par commission a été mis en place
  • Les anciens élèves de Rouen a fait bon accueil et a été demandeur d'informations sur le réseau lasallien et ces valeurs.

  • Lyon
    Bernard Bouchut nous parle du projet en cours de rapprochement des deux pôles lasalliens de Lyon :
  • LaSalle Lyon
  • Les Lazaristes
  • Le Campus lyonnais rassemblera 4000 élèves. A cette occasion les deux associations d'anciens élèves se rapprocheront et vont constituer "L'Association des Lasalliens". Cette appellation est importante. L'expression "anciens élèves" n'y figure plus car elle est connotée négativement. L'important est d'insister sur le rassemblement de toutes les personnes qui se reconnaissent dans les valeurs lasalliennes.

  • Reims
    Claude Hilico, président de l'association de Reims nous présente son association suite à la fusion.

    Le lycée Saint Jean-Baptiste de La Salle et le Groupe scolaire Jeanne d'Arc sont dans la deuxième année de leur fusion. J'ai contacté le nouveau directeur du Nouveau Groupe de La Salle-Reims afin de pouvoir intégrer dans notre association les anciennes et anciens élèves de Jeanne d'Arc. Il n'y avait pas d'association à Jeanne d'Arc.

    Deux chances pour nous :
  • J'ai été professeur pendant une année à Jeanne d'Arc
  • Un ancien élève de Jeanne d'Arc est le fils d'un ancien professeur du lycée qui a relancé notre association dans les années 1980.
  • Lors de notre dernière Assemblée Générale, j'ai fait voter à l'unanimité la possibilité d'intégrer les anciennes et anciens élèves de Jeanne d'Arc parmi notre association. J'ai réservé cinq places parmi notre bureau pour des anciens de Jeanne d'Arc.







    Notre site internet a été modifié afin d'intégrer le Groupe scolaire Jeanne d'Arc.

    Nous avons déjà accueilli cinq anciens élèves de Jeanne d'Arc et le directeur m'annonce la venue d'une cinquantaine d'autres anciens. Nous allons nous féminiser, comme il me dit.






  • 12. Déjeuner

    Repas convivial





    Et cinéma "La rencontre de Parménie"

    13. Notre vie régionale : une réalité !...

  • Rouen, inter-amicales Paris-Normandie

    Michel FALIZE, président de l'amicale de JBS Rouen, nous parle de ces rencontres avec les autres amicales lasalliennes.
    Les effectifs de notre amicale des Anciens et Anciennes Elèves du Pensionnat JB de La Salle se réduisent avec l'avancement en âge de ses adhérents, sans parvenir à se rajeunir, malgré de nombreux efforts vers les jeunes promos.

    L'an dernier, lors de nos réunion (sorties, AG), le nombre de participants s'amenuisant, nous nous retrouvons à quelques fidèles seulement.

    Sous l'égide du Frère Emmanuel Grandin, le club de Passy a organisé son AG au Pensionnat, avec la visite de Rouen sur les pas de Saint Jean-Baptiste de La Salle, buffet au self et messe en la chapelle du Pensionnat célébrée par le Père Aymeric de Salvert des Missions Etrangères. Nous avons retrouvé ensemble l'esprit commun lasallien et avons tissé des liens très amicaux.

    Résultat : une sortie commune, à Saint Martin de Boscherville (messe à l'abbatiale célébrée par le Père Aymeric de Salvert, déjeuner au Relais de Montigny, puis visite de l'abbaye Saint Georges et de son dommaine) avec la participation d'une vingtaine de membres (JB + Passy).

    Monsieur Jean-Marie Cuaz, président du Club de Passy, est heureux de la réalisation de cette sortie en "commun".

    Ainsi, nos amicales, tout en conservant chacune leur indépendance, se trouverons-elles redynamisées et plus attrayantes.




    Lire le compte-rendu de la rencontre de Rouen












  • Caluire, inter-amicales Lyon-Sud-Est




    Lire le compte-rendu de la rencontre de Caluire










  • Angers, inter-amicales Grand Ouest




    Lire le compte-rendu de la rencontre d'Angers










  • A développer dans d’autres régions : Nord, Est, Sud
  • Les associations nous donnent des nouvelles :
  • Rouen nous parle d'actions pour financer le permis de conduire
  • Les Francs-Bourgeois organisent des joutes oratoires pour aider les jeunes à développer leur éloquence. Ils aimeraient organiser des joutes inter-établissements lasalliens.
  • A Passy-Buzenval, un gala a été organisé à l'initiative d'un jeune ancien élève. 260 personnes ont participé.
  • Les amicales du Sud. Le Frère Joseph Dirat nous donne des informations sur ces associations :
  • Fusion d'Amicales à Béziers et participation à un forum entreprise
  • A Montpellier, deux grosses manifestations ont été organisées. L'association a participé à une aide pour la Fondation La Salle.
  • A Castres, l'association a organisé un loto pour l'établissement.
  • Il existe des amicales actives à Bordeaux et Agen.
  • Le Frère a peu de contact avec Bayonne, Jurançon, Toulouse.
  • Les associations de Rodez et Perpignan ont disparu.
  • Le président Olivier Collet indique la volonté de la Fédération de renouer contact avec les associations de cette région, notamment en participant à un rassemblement inter-amicales.

  • 14. Assemblée générale



    A l'issue, un pot de l'amitié est organisé.

    Lire le compte-rendu de l'Assemblée Générale

    15. Etre lasallien : quel sens pour moi ? Dans ma vie ?


  • La vidéo sur le réseau lasallien est projetée.

    Voir la vidéo du site lasallefrance


    Cette vidéo est l'occasion de constater que même si les Frères sont peu présents dans les établissements, les élèves actuels vivent une expérience pédagogique et humaine unique qui peut déclencher un engagement, plus tard, dans une association.
    Ce que nous avons reçu quand nous étions élèves dans les établissements lasalliens, valeurs lasalliennes, engagement des enseignants Frères et laïcs, sont à l'origine de ce que nous sommes aujourd'hui.

    Nous regardons quelques vidéos réalisées par les écoles lasalliennes des Philippines où des adultes, anciens élèves, témoignent de leurs engagements professionnels et associatifs au service de la société. Les engagements proviennent des valeurs reçues lorsqu'ils étaient élèves. Ils l'affirment : "Nous sommes lasalliens et je vis l'engagement lasallien."

    Voir la vidéo


    Suite à cette vidéo, des participants témoignent de leur engagements :
  • Bernard Bouchut et Bertrand Barrieu réaffirment leur volonté de rendre service aux jeunes, notamment en termes de formations et de recherche d'emploi

  • Claude HILICO, président de l'association de Reims nous parle de ces actions dans son lycée.
    Ce sont :
  • Plus de 70 dates de présence au lycée sur une année
  • Marche avec les élèves entrants, quatre jours consécutifs, lors des journées d'intégration
  • Présentation de l'histoire du lycée à toutes les classes entrantes
  • Remise de bons-cadeaux lors du cross du lycée
  • Aide financière pour les voyages de classes
  • Aide financière aux clubs du lycée
  • Présentation de l'association des anciens élèves à toutes les classes sortantes

  • Pierre-Alex SERREAU, ancien élève de JBS Rouen, nous parle, par mail, de ces actions dans le lycée.
    Son texte ci-dessous :
    Voici un court texte, résumant mes actions effectuées via l'amicale.
    Durant les trois dernières années scolaires (de septembre 2014 à aujourd'hui), je suis intervenu, aux titres des membres de l'Amicale et étudiant en Pharmacie, auprès des classes de collège et de lycée afin d'échanger avec les élèves sur l'ensemble des drogues. Tous se sont montrés particulièrement intéressés par le sujet et par la façon dont je le traitais avec eux. Je répondais à leurs questions (toutes leurs questions) et illustrais certains propos par des exemples de patients (hôpital et officine). Il a été fascinant de voir que quel que soit leur âge, les élèves avaient peu ou prou les mêmes questions ; leurs connaissances sont en effet pratiquement les mêmes de 11 ans à 17 ans.

    Sur un tout autre sujet, je suis également intervenu régulièrement auprès des élèves en compagnie de M. Héron, pour leur parler une première fois de l'histoire de JB Rouen, puis une seconde fois sur l'amicale en elle-même et leur futur proche (les premières années post-JB notamment). Photos à l'appui, les élèves ont sincèrement adoré ce à quoi ressemblaient les bâtiments de JB avant la seconde Guerre Mondiale, et surtout les anciennes photos de classes, où ils ont pu découvrir certaines têtes connues.

    Ces deux sujets d'intervention s'inscrivent à mon sens dans l'une des missions de l'Amicale, celle de la transmission. Notre présence auprès des élèves est importante. D'une part, nous tentons de leur apporter quelque chose, de leur faire part de certaines de nos expériences et connaissances, et d'autre part, nous leur parlons de l'Amicale. Ainsi, si certains désirent par la suite transmettre quelque chose aux plus jeunes, ils savent que l'Amicale est là pour ça, et quelle n'attend qu'eux.

    Pourriez-vous s'il vous plaît transmettre toutes mes amitiés à l'ensemble des personnes présentes samedi ?
    Passez une très bonne fin de journée, et merci pour tout.

    Bien amicalement

    Pierre-Alex

  • 16. Chant final

    Nous avons chanté l'hymne à la gloire de notre maître.

    Ecouter cet hymne

    Honneur à toi


    R : Honneur à toi, Glorieux de La Salle,
    Apôtre des enfants et gardien de leur foi ;
    Vainqueur de l'ignorance, à l'âme si fatale,
    Honneur à toi ! Honneur à toi !

    1. O toi que les élus comme nous applaudissent,
    Et chantent, triomphant dans les parvis du ciel,
    Pour exalter ta gloire, ici nos voix s'unissent
    Avec transport au cantique éternel.

    2. Tu fus le compagnon des esprits angéliques
    Qui gardent le jeune âge, encore dans sa fleur,
    Et voient toujours briller les éternels portiques
    Où de Dieu même apparaît la splendeur.

    3. Tandis que, vigilant, tu prends soin des écoles,
    Sur l'aile de la foi tu voles jusqu'aux cieux ;
    Pour Dieu luttant sans cesse, aux âmes tu t'immoles,
    Vaillant héros, à jamais glorieux !

    4. Le peuple des enfants pour patron te réclame ;
    Les maîtres t'ont nommé leur guide et leur docteur,
    Et tous, en t'invoquant, espèrent pour leur âme
    Secours et force, ô puissant Protecteur !

    17. Quelques photos de la rencontre