Le Congrès mondial des Anciens Elèves Lasalliens







Le 7e Congrès Mondial de l’UMAEL (Union Mondiale des Anciens Elèves Lasalliens) a eu lieu cette année aux Etats-Unis, à Minneapolis, du 21 au 23 novembre 2019 sur le thème : « au-delà des frontières : un cœur, un engagement, une vie ».

L’UMAEL, qui fêtait à cette occasion ses vingt-cinq ans, unit au niveau mondial les fédérations nationales et associations locales des anciens élèves des écoles du réseau lasallien. Ses congrès mondiaux, lieux de riches partages et échanges organisés tous les quatre ans, sont toujours des évènements inoubliables qui dynamisent leurs participants, qui y découvrent ou re découvrent la dimension mondiale de l’action éducative des Frères des Ecoles Chrétiennes. Au-delà des différences de pays, de culture, de langue… ils font l’expérience d’être membres à part entière de la famille lasallienne, associés à la mission, unis autour du charisme lasallien, engagés au service des écoles et de leurs élèves.






Cette année, les enjeux du Congrès étaient particuliers :
  • D’une part, le constat est fait que l’UMAEL doit se réinventer, refonder son modèle, revoir ses objectifs, repenser sa raison d’être et ses propositions. En effet, depuis plusieurs années, beaucoup de responsables d’anciens élèves sont déçus. Les Congrès mondiaux sont des événements dynamisants, mais ce qui se passe ensuite les laisse sur leur faim : peu de communication, peu d’actions visibles. Les difficultés sont importantes : peu de ressources financières et humaines, des membres du Comité Exécutifs dispersés sur toute la planète, des objectifs peut-être flous et trop ambitieux au regard des moyens. Comme l’a noté – en français – dans son introduction le président de l’UMAEL Mickaël Portevin : « l’UMAEL a un rôle à jouer, mais elle ne pourra pas tout faire, faute de moyens. Alors, nous devons, tous ensemble, prendre du recul pour définir pragmatiquement son rôle et donner du sens à ses mission. »

  • D’autre part, le Comité Exécutif a fait le pari audacieux et risqué de choisir les Etats-Unis (patrie du Frère Supérieur Général Robert Schieler, qui était présent) comme pays hôte du Congrès Mondial. La région RELAN (Amérique du Nord) n’a en effet jusque là jamais participé ni aux congrès UMAEL, ni à la gouvernance de l’association. Le choix volontariste de Minneapolis traduit donc un souhait de faire connaître l’UMAEL aux associations américaines et de leur donner envie d’y adhérer. Ce choix impliquait néanmoins des sacrifices importants : coût élevé du Congrès, qui s’est tenu dans un hôtel Radisson Blu, et non dans un établissement lasallien comme c’est l’habitude, difficultés pour les ressortissants de nombreux pays d’entrer aux Etats-Unis… Ce qui s’est traduit par un nombre de participants très en-deçà des chiffres habituels : une trentaine, dont une bonne moitié d’Américains, les autres venant d’Espagne, de France, des Philippines, du Mexique, de Panama, de la République Démocratique du Congo, du Japon.

    Ce pari américain de L’UMAEL a-t-il été gagné ? En partie, l’avenir le dira :
  • Depuis 2018, le région RELAN est représentée au Comité Exécutif de l’UMAEL en la personne de Karin McClelland, enseignante du Saint Mary’s College of California et ancienne volontaire lasallienne. Karin a été la cheville ouvrière du Congrès et a effectué un remarquable travail.
  • Une vingtaine d’Américains ont participé au Congrès (du moins à ses deux premiers jours). Beaucoup d’entre eux étaient des « Alumni Directors », i.e des professionnels dont l’activité principale est la collecte de fonds auprès des anciens élèves.
  • Plusieurs Frères américains ont participé au Congrès et à son animation : temps de prière, conférences, animation d’ateliers, traduction.
  • Plusieurs associations américaines ont adhéré à l’UMAEL.
  • La région RELAN sera représentée dans le nouveau Comité Exécutif de l’UMAEL en 2019-2023.
  • A l’hôtel d’en face se tenait un événement important du réseau lasallien en Amérique du Nord : la conférence Huether, qui réunit les responsables de cette région lasallienne (essentiellement Etats-Unis et Canada francophone) qui compte quatre districts, 100 000 élèves dans 80 établissements de la maternelle à l’université. Les congressistes de l’UMAEL ont été invités à la cérémonie de lancement de cette conférence, et les responsables de l’UMAEL y ont fait des interventions remarquées.


  • Les deux premiers jours du Congrès ont été consacrés à la réflexion et aux témoignages.

    Nous y avons vécu :
  • des temps de prière intenses, multilingues, ancrés dans la spiritualité lasallienne, préparés par le Frère californien David Caretti ;
  • les discours d’introduction de Mickaël Portevin et du Frère assesseur de l’UMAEL Gustavo Ramirez ;
  • des conférences avec des intervenants de haute qualité :
    - Mary Catherine Fox, associée aux FSC/ FEC, professeur émérite à la Saint Mary’s University of Minnesota sur le thème : « le charisme lasallien, un héritage riche, un présent ancré dans le concret, un avenir puissant ».
    - Comment, à travers les rencontres que nous faisons, nous sommes sollicités et allons d’engagement et engagement, comme ce fut le cas pour Jean-Baptiste de la Salle (rencontres d’Adryen Niel, des père Nicolas Barré et Nicolas Roland, contacts avec les grands penseurs et théologiens français de son temps…).
    - Frère William Mann, FSC/ FEC, président émérite de la Saint Mary’s University of Minnesota and ancien Vicaire Général sur le thème : « nourrir la spiritualité lasallienne aujourd’hui »
    - Le Frère nous donne des pistes : développer la présence (être réellement présent à ce que je fais), la fraternité et la vie intérieure.
    - Frère Robert Schieler, FEC, Supérieur Général
    - Le Frère Supérieur Général invite les anciens élèves à participer aux projets « Beyond the Frontiers » (« au-delà des frontières ») choisis par chaque région lasallienne, et à soutenir le développement d’une école créée au Sud-Soudan à Rumbek. Il demande à l’UMAEL de davantage communiquer.

  • Des - (trop) courtes – présentations effectuées par des responsables de fédérations et d’associations sur les activités des anciens élèves dans les différentes régions lasalliennes. Olivier Collet a présenté la situation en région RELEM (Europe Méditerranée) et en France.

    Voir l'intervention d'Olivier Collet


  • Des témoignages sur différents engagements lasalliens :
    - La solidarité internationale via l’ONG internationale De La Salle Solidarietà Internazionale – ONLUS présentée par Eleonora “Nora” Munaretto and Laura Ballerini venues de Rome.
    - Les Jeunes Volontaires Lasalliens avec une présentation de Keane Palatino venu également de Rome suivie d’un témoignages d’anciens élèves américains qui se sont engagés comme volontaires dans le quartier du Bronx à New York.
    - Le service des archives de la région RELAN qui proposent d’abondantes ressources documentaires sur internet, avec notamment une visite virtuelle de Reims, Rouen, Paris ! :

    Ressources documentaires

    Les visites virtuelles
  • Des temps d’échanges et de partages en petits groupes, les « casa » ;
  • Des moments conviviaux : cocktails dînatoires d’arrivée et avec la conférence Huether, spectacle proposé par les élèves de Minneapolis, repas des 25 ans de l’UMAEL…


  • La troisième et dernière journée du Congrès a été consacrée à une large réflexion participative sur les axes stratégiques prioritaires à fixer à l’UMAEL pour les quatre années à venir, à l’Assemblée Générale, à l’élection du futur Comité Exécutif de l’UMAEL et à une belle prière finale.

    L’UMAEL, pourquoi et pour quoi ? Quels rôles lui assigner ? Quels objectifs réalistes lui donner ?

    En petits ateliers, nous avons réfléchi à ces questions, autour de différents axes :
  • Rôle de la dimension internationale dans le service aux associations d’anciens élèves
  • Engagement des fédérations et associations dans l’UMAEL
  • Type(s) de communication attendue de l’UMAEL par les anciens élèves
  • L’UMAEL et les anciens élèves au service de la mission éducative lasallienne


  • Des idées ont ensuite été remontées et partagées. Plusieurs axes de travail se dessinent :
  • Communication : site internet, réseaux sociaux, lettre d’information…
  • Projets de solidarité
  • Liens avec les autres associations internationales du réseau lasallien : La Salle Solidariera – ONLUS, Jeunes Volontaires Lasalliens, IALU (universités lasalliennes)…
  • Structure et organisation : vie des régions lasalliennes…
  • Ces axes seront déclinés en plan d’action 2019-2023 par le nouveau Comité Exécutif qui se réunira virtuellement en février 2020 puis se rencontrera à Rome en avril 2020, où il rencontrera le Frère Supérieur Général.

    Lors de l’Assemblée Générale, qui fut beaucoup plus structurée que celle de Beauvais en 2015 :
  • Le rapport moral 2015-2019 a été présenté et approuvé à l’unanimité (à l’exception de la Fédération Française qui s’est abstenue) : vie des anciens élèves dans les réunions, réunions annuelles du Comité Exécutif (Rome, Antananarivo, Kagoshima, Mexico), participation au congrès de l’OMAEC en 2017, réunion internationale d’associations d’anciens élèves lasalliens à Rome en 2018, nouveau site internet, présence sur Facebook, déclaration de l’UMAEL à la préfecture de police de Paris, représentation de la RELAN dans le Comité Exécutif ;
  • Le rapport financier a été approuvé à l’unanimité ;
  • Le nouveau Comité Exécutif a été élu pour la période 2019-2023 (chaque région doit proposer un représentant)


  • Passez la souris sur le visage des membres afin de voir leur nom, leur région lasallienne, leur pays et leur fonction


    Le nouveau président mexicain Alejandro Galván Illanes connaît bien le bureau de l’UMAEL, vu qu’il est membre du Comité Exécutif depuis 2011, d’abord comme secrétaire, puis comme vice-président.

    A noter également, l’élection d’une femme pour la première fois depuis 25 ans.

    Toutes les régions lasalliennes sont représentées.

    Ce comité est jeune, avec 5 membres sur 6 entre 25 et 45 ans.

    Au travail !


    Le Congrès achevé, les participants ont pu se détendre grâce à une soirée organisée par les lasalliens de Minneapolis : visite d’une distillerie, puis mini-golf.

    Retrouvez deux articles sur le Congrès (en anglais) et le résumé en images du congrès :

    Voir l'article "LaSalle RELAN"

    Voir l'article "Saint Mary's Collège of California"

    Voir le résumé du Congrès en images